• Kimsar

13 novembre

Difficile d’en toucher un mot sans faire tomber les autres. Mais c’est important pour moi d’en dire quelque chose. Aujourd’hui, je m’autorise un peu de tristesse.


Le vrai anniversaire pourtant, ce serait plutôt le 14 novembre, car c’est le samedi qui m’a vraiment marquée. Un samedi entier pour se rendre compte que certaines personnes manquaient à l’appel, et que ce n’était décidément pas possible de faire ce goûter-pizza, car la situation était grave.


J’ai commencé à pleurer vers 19h, et je n’ai plus ou moins pas pu m’arrêter jusqu’au mardi suivant. Pendant des semaines, partout où j’allais, il manquait quelqu’un. Pendant des mois, j’allais mal, je vous passe les détails ; et si aujourd’hui je vais bien, il reste que j’ai l’alcool triste et parfois aussi la tisane.


Pourtant, je suis de plus en plus consciente que ces événements m’ont fait passer un cap, et que sans ça je ne me serais peut-être pas lancée dans la musique. Merde quoi, on ne vit qu’une fois ! Et si en plus c’est court et douloureux, il faut aller à l’essentiel.


Aujourd’hui, je m’autorise un peu de tristesse, mais je m’autorise aussi un peu de fierté. Trois ans plus tard, me voilà sur la scène avec mes chansons et le sourire jusqu’aux oreilles. DANS TA FACE, 13 NOVEMBRE.


#Paris #13novembre #Musique #BIM #Motivés


Kimsar | Musique | France

contact@kimsarmusic.com

Dessin : Alexandre Edeline

Template : E. Grossgasteiger